le site de paul soriano

Médiologie, philosophie, finance, livres & idées

« Les citations dans mon travail sont comme des voleurs de grands chemins qui surgissent en armes et dépouillent le promeneur de ses convictions » (Walter Benjamin)

Accueil > Philosophie > Oser une définition

Oser une définition

Paul Soriano, samedi 16 avril 2011

Définir la philosophie ? Il faut oser ! Alexandre Kojève, lui, a osé.

"La Philosophie se comprend depuis Kant comme l’ensemble (cohérent) des discours (cohérents) qui parlent de tout (ou de n’importe quoi), en parlant également d’eux-mêmes. (...) Inversement, tout discours qui ne parle pas de lui-même (comme d’un discours) se situe de ce fait en dehors de la Philosophie et peut donc vivre indéfiniment en paix avec elle en l’ignorant complètement. (Essai d’une histoire raisonnée de la philosophie païenne, TIII p.30).

D’ailleurs, si en règle générale tout un chacun est conscient de soi lorsqu’il parle, rares sont ceux qui prennent conscience du fait même qu’ils le sont : et ces rares sont précisément des philosophes." (ibid, p.52).

D’où il résulte, entre autre :

1) que la philosophie procure un savoir consistant, et capable d’évaluer la consistance de tous les savoirs (y compris le savoir philosophique).
2) Que ce savoir est à la portée de tous.
3) Qu’il est un bon rempart contre certaines formes de barbarie ou de tyrannie.

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contact