Congélateur

Après le cheval, le « congélo » est la deuxième plus belle conquête de l’homme. Conjugué avec un four à micro-ondes, c'est un dispositif technique qui émancipe l’homme de toute intervention féminine aliénante. Face au « frigo », l’homme se trouve mal dans sa peau. Intrus, il ne sait comment le remplir et le ranger ; prédateur, il le dépouille, non sans quelque sentiment de culpabilité chez les plus civilisés. Le congélo, il l’alimente et le pille à son aise, chez lui, sans arrière-pensées sinon la discrète satisfaction d’une maîtrise retrouvée. Le congélo est un ami : on le couve d’un regard attendri, on le « flatte » exactement comme le cavalier flatte l’encolure de son cheval. Références : articles « Le micro-ondes et le congélo »
Fermer