« Et si je me trompe, je sais que vous me corrigerez » (Jean-Paul II)

Accueil > Chroniques > La langue de poix

La langue de poix

Paul Soriano, 8 juillet 2020

Modifié le : 12 août 2020

La langue de bois politique (XXe siècle) dégénère au XXIe en langue de poix, dont les mots collent aux dents, engluent la bouche et engluent la pensée. Les cadavres « évoluent » de la même façon, du rigide au gluant. Façon Méduse…

Comme dans la novlangue d’Orwell (la guerre c’est la paix, la liberté c’est l’esclavage, l’ignorance c’est la force…), les mots de la #languedepoix signifient souvent leur contraire. Un « anticonformiste » est un parfait conformiste. Dans le gouvernement Castex, la ministre de la dépendance s’appelle ministre de l’autonomie.

De nos jours, en effet, une « démarche originale », une « prise de position courageuse », un « intellectuel (ou un artiste) transgressif », désignent neuf fois sur dix le conformisme le plus plat englué dans l’esprit du temps.

Exemples

Guillermo Ruiz, « humoriste ». « Dans un style osé et décomplexé, sans filtre ni tabou, le jeune humoriste raconte qui il est. Son accent belge, ses anecdotes décalées, son autodérision assumée et son humour doux-amer font l’unanimité. Un one-man show écrit et mis en scène par Guillermo lui-même et capté au Théâtre Fémina [forcément] à Bordeaux. Ce qu’on en pense ? On est fans !! » (Canal +, juillet 2020).

Abolir les frontières « pour permettre la rencontre et l’échange de toutes nos différences »… In Frontières. NB. À ceci près que ce sont précisément les frontières qui permettent « la rencontre et l’échange de toutes nos différences » (la langue de poix est riche en apories, en anglais, bullshit).

« Nous proposons de décentrer le regard, de penser autrement que par la répétition, la fausse intuition, le stéreotype. » (Serge Guérin et Pierre-Henri Tavoillot, La guerre de générations aura-t-elle lieu ? Calmann-Lévy, 2017).

La Turquie (la Russie, la Chine, etc.) fascine autant qu’elle inquiète.

Lexique courant

Discours de haine.
Une menace pour nos démocraties (la consultation du peuple par référendum, par exemple).
La montée des populismes. La lèpre populiste.
Oligarques. Presque toujours russes, à la rigueur ukrainiens – il n’y a pas d’oligarques français ?
Repliement sur soi…
Vivre ensemble, inclusif…
Faire en sorte que… Être en capacité de…
Un électrochoc salutaire
Citoyen, citoyenne (mais seulement comme adjectif , le substantif « citoyen » est suspect).
Le partage, partager…
Nos clients partenaires, nos clients chouchous…

Lexique de la rebellitude

Mutins de Panurge (Philippe Muray).
Insoumis, contestataire (vieilli), frondeur (néologisme), dissident (connoté), réfractaire, provocateur, transgressif, subversif, iconoclaste, révolté, indigné, insurgé, décalé, irrespectueux, décapant, sulfureux, sans concession, marginal, inclassable…

Dogmatique rebelle rebelle Soumis à l’idéologie dominante. Conformiste impeccable selon les idées du temps.  : Refuser les dogmes. Briser les tabous. Combattre les idées reçues (toutes faites). S’affranchir des traditions, des stéréotypes, des clichés…. Refuser la discipline. Transgresser les interdits. Bousculer les principes (les habitudes). Rejeter le sens commun. Briser la routine. Refuser de marcher au pas. Ne pas se conformer. S’émanciper. Ne rien tenir pour acquis (encore moins pour inné). Se faire sa propre opinion…

Du même regretté Philippe Muray : « Mieux vaut être belle et rebelle que moche et remoche ». On notera le caractère transgressif au carré (sexiste) de cette saillie.

Figure : L’anticonformiste


Références

François-Bernard Huyghe, La Langue de coton, Robert Laffont, 1991. La langue de poix post-moderne s’est constituée dès la fin du XXe siècle…