normal

« Le paradoxe fondamental du christianisme, c’est de considérer que l’état ordinaire de l’homme n’est pas son état d’homme sain d’esprit ou intelligent et que l’état normal lui-même est anormal. » (Chesterton, Orthodoxie).
Fermer