Réalisme (philosophique)

Selon la définition de Crispin Wright dans Truth and Objectivity (1994), c’est la « fusion » d’une thèse modeste et d’une thèse présomptueuse : la thèse modeste, c’est que le monde existe indépendamment de nous, de nos croyances à son propos et des schèmes conceptuels pour le penser ; la thèse présomptueuse, c’est que nous pouvons malgré tout le connaître.
Le scepticisme s’attaque en priorité à l’aspect présomptueux du réalisme ; l’idéalisme s’attaque à son aspect modeste : l’indépendance du monde à l’égard de la pensée et du sujet.

D’après Claude Romano, "Pour un réalisme du monde de la vie

Fermer