Jeu

Voir : symbole Références : Fink, Eugen, Le jeu comme symbole du monde, 1960. Minuit, 1966. Huizinga, Johan, Homo Ludens. Essai sur la fonction sociale du jeu, 1938. Gallimard, 1951, « Tel ». Retrouvant certaines intutions centrales d'Héraclite, et de Nietzsche, les prolongeant et les systématisant, Eugen Fink tente de relier en un tout différencié jeu cosmique et jeu humain ; il interroge en ce sens magie et mythes, religions et cultes, philosophie et vie. Dépassant la distinction tranchée entre ludique et sérieux, il voit le monde comme un jeu sans joueur et l'homme comme joueur et jouet. Tout jeu est réel-irréel. Le rapport entre l'homme et le monde précède chacun de ses termes. (Eugen Fink, Le jeu comme symbole du monde, Minuit, 4e de couverture).
Fermer