Genèse (de la médiologie)

Dieu dit « que la lumière soit » et aussitôt la lumière brille, comme si ses mots avaient agi par eux-mêmes.
Un enfant facétieux, rentrant du catéchisme, dit : « que la lumière soit », il actionne l’interrupteur et aussitôt la lumière brille, itou.
Pendant ce temps, son papa qui préside l’association des boulistes déclare : « la séance est levée » et tout le monde se lève, illico.

L’homme, à l’image de Dieu, produit avec des mots des effets spectaculaires dans le monde. Mais la création humaine requiert de la technique (l’interrupteur) et des institutions (l’association) : des « médiations » (d’où la « médiologie »).

Fermer

Retour à l'Index