représentation (objective)

Acte ou produit de l'acte consistant à dépouiller une réalité de certaines de ses dimensions pour la rendre observable, et la transformer ainsi en objet de science. Voir aussi représentation symbolique Pour représenter un cube ou une sphère (trois dimensions) sur une feuille de papier (deux dimensions) on recourt à des artifices de représentation qui suggèrent à l’imagination qu’il s’agit d’une sphère ou d’un cube. Il y a là réduction et tromperie, autrement dit représentation. De même lorsqu’une science s’empare d’un domaine absolu (l’homme, le monde, le langage, etc.) : elle le réduit, l’ampute d’une ou plusieurs dimension(s), pour le rendre représentable et, le plus souvent, calculable. Dans le cas de la géométrie, la réduction opérée (une des trois dimensions de l’espace) est évidente. Il n’en est pas toujours ainsi pour toutes les sciences et pseudo-sciences. La science trouve dans les tables des catégories ou des valeurs les dimensions à abstraire pour constituer ses objets. Ainsi, dans la praxéologie de von Mises, la réduction porte sur les valeurs. Mais ce que la représentation objective élimine le plus couramment, c'est tout simplement le temps. Toute forme est dans le temps, toute structure (représentation d'une forme) est hors du temps.
Fermer