« Et si je me trompe, je sais que vous me corrigerez » (Jean-Paul II)

Accueil > Chroniques > Jeux de rôles

Jeux de rôles

dimanche 12 juillet 2020

Tout comme la vie sociale, le jeu se déroule presque toujours dans un cadre de règles, de conventions, de rôles, nous habituant au passage à prendre de la distance par rapport à ces rôles sociaux, « pour de vrai », comme disent les enfants. Et du reste, ne pouvons-nous pas dire, comme le suggèrent Huizinga ou Eric Berne (l’inventeur de l’analyse transactionnelle analyse transactionnelle Théorie psychologique et thérapeutique élaborée dans les années 50 par Eric Berne (1910-1970), fondée sur une méthode d’analyse de la personnalité, des transactions entres personnes et des « positions de vie », sur la base de trois « états du moi », le Parent (domaine de l’acquis), l’Adulte (domaine du rationnel) et l’Enfant (domaine du ressenti). ), ou encore Sartre, que, dans la vie réelle aussi, nous jouons au manager, à la secrétaire, au garçon de café, ou au père de famille ? A l’inverse, a-t-on jamais vu visage plus sérieux que celui du joueur d’échec au moment du coup décisif ?